«Bienvenue dans ce monde où tout a changé»
N'oubliez pas de réclamer vos points ! Les admins ne peuvent pas le faire à votre place ;D
Ce système vous avantage alors profitez en !

Partagez| .

La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Ven 4 Avr - 12:18

Erlina avait passé la nuit à faire des quarts, un de 20h à 00h et un autre de 4h à 8h,  elle avait donc dormi que 4 h cette nuit là. Enfin moins une heure car elle avait été réveillé par un débutant pour une bêtise. Le lieutenant Macdunlaith commença sa journée à 8h. Ce matin là, elle devait entrainer de jeunes soldats fraichement rentrés, il y  a même pas un mois ! Elle leur avait organisé une matinée chargée en  activité physique continue sens pause, ils avaient commencé à faire du sport, parcours du combattant pendant 2 h plus pompe, abdominaux, traction et course, puis elle les fit marcher au pas pendant 2 h. A un moment Erlina  entendit des bavardages dans les rangs.

- Section… HALTE !!!


Erlina fit le tour de la section en les fixant sens dire un mot, puis elle s’arrêta face au bloc et s’exclama :

- Qui a osé parler dans les rangs ?

Rien, aucune réponse, aucun des soldats ne se dénonça.

- Bon,  comme c’est comme ça, vous aller tous me faire cent pompes…. ALLER ALLER JE VOUS  AI DONNÉ UN ORDRE ALORS FAITE LE !!!!! hurla Erlina

Les soldats s’exécutèrent  aussi tôt .Quand Erlina n’avait pas au minimum 5h de sommeil,  elle pouvait être exécrable, comme là ! Dans son habitude elle donnait un avertissement, mais la il n’avait pas eu le droit à sa grâce de son habitude,  lorsqu’elle est de bonne humeur.

Erlina en avait marre heureusement qu’elle avait une permission cette après-midi. Elle en profita pour aller en ville et pour moins voir les nouveaux : des bandes d’incapable ….

Le lieutenant devait être en militaire, elle devait porter ça tenu  couleur camouflage et mettre ses rangers, elle était obligée aussi de porter une arme au cas où mais elle était  très bien cachée. L’arme à feu ne se voyer pas,  quand ont la regardé, même de près : elle n’était pas visible. En faite elle était à moitié en permission, le lieutenant  Macdunlaith était en quelque sorte observatrice et regarder aussi si les jeunes soldats fessaient bien leur boulot.
Erlina se  baladais dans les ruelles de la ville près de la place principale.

Messages : 22
Date d'inscription : 04/03/2014
avatar
Erlina Macdunlaith

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Sam 5 Avr - 9:43

Telle une carpette dans mon lit, le levé fut difficile. Ce n’était pas comme si je n’avais rien à faire mais… C’était un peu le cas. Je ne voulais pas travailler en ville, je voulais rester au sein de cette armée qui ne voulait pas de moi et qui m’avait mis dans les déchets. Mais il fallait quand même bien que je me lève. La récolte d’information, les ragots dans les rues, parfois il pouvait y avoir des choses intéressantes. Et puis, ce n’était pas comme si j’étais cloitré dans un certain espace. Non, je pouvais malgré tout aller où bon me semblait, à quelques exceptions près.

En partant en quête en fin de matinée, je pus entendre le mécontentement de recrue à propos d’un certain lieutenant. Les pauvres, comme ils avaient dû souffrir de se faire hurler dessus par une femme. Parce que oui, le lieutenant en question était une femme. Je ricanais intérieurement. Ça devait être leur virilité qui devait surtout être ébranlée.

Puis vint l’après-midi. Enfin, c’était le tout début. Je passais dans une sandwicherie pour m’acheter mon repas, le mangeai, puis reparti faire un tour en ville. Celle-ci était quelque peu ébranlée. Pourquoi ? Car il n’y avait pas si longtemps que cela, les rebelles avait fait exploser des bombes dans la capitale. Ceux-là, qui agissaient avec violence, étaient simplement méprisables. Faire du mal à une population innocente k-juste pour se venger… Et ce gouvernement qui ne bougeait pas d’un pouce pour la population et pour arrêter la rébellion sauvage. J’étais pourtant sûr qu’il y avait un moyen pour arrêter cela… Mais lequel… ?

Je vis alors une demoiselle en uniforme qui passa à côté de moi. Je me retournais, l’’observais de dos. Mais… Ne serait-ce pas ce fameux lieutenant ? D’habitude, je ne cherchais pas les ennuis. Mais là, c’était assez tentant. Je l’interpellais.

- Hé ! Lieutenant, Vous avez fait parler de vous ce matin ! Rude cet entrainement pour les nouvelles recrues. Mais à quoi sert tout cet entrainement physique si vous restez tous chez vous pendant que des attentats se déroulent en ville ?

Je continuais de l’observer. Ça allait peut-être faire mal autant pour elle que pour moi par après. Ce n’était jamais bon de piquer là où c’était déjà sensible. En plus là, nous étions au beau milieu de la rue. Les autres passants, les gens aux terrasses et tous les autres regardaient et murmuraient.


Messages : 74
Date d'inscription : 09/02/2014

Dossier du personnage
Type de mutation: Oméga
Alignement: Fidèle
Orientation sexuelle: Bi'
avatar
Misha Lyns

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Lun 7 Avr - 15:16

Erlina marchait tranquillement, elle observait chaque recoin et personne, en les regardant de la tête aux pieds, tout semblé calme. Puis tout d un coup un jeune homme l’interpela  et lui dit :

- Hé ! Lieutenant, Vous avez fait parler de vous ce matin ! Rude cet entrainement pour les nouvelles recrues. Mais à quoi sert tout cet entrainement physique si vous restez tous chez vous pendant que des attentats se déroulent en ville ?

Quand le jeune commença sa réflexion, elle bouillonna intérieurement, ce petit était vraiment sens gène, .Mais par ça plus grande surprise elle resta calme et son visage très neutre, elle se contenta de le fixer. Elle avait bien vu qu’il y avait pas mal de personnes au tour d’elle  qui les observer, déjà qu’elle avait fait entendre parler d’elle par apport à l’entrainement , il fallait qu’elle maitrise un minimum ses paroles pour ne pas faire un scandale a elle toute seul , quand l’inconnu eu fini de parler  , elle enchaina juste après :

-  Déjà, un bonjour ne vous écorchera pas la langue, un peu de respect c’est le minimum !!!!! Sa voix augmentée en crescendo, puis elle reprit une voix plutôt posée.

-Puis si les soldats sont confrontés à des épreuves assez rudes, c’est pour pouvoir être en mesure de protéger la population et lutter contre c’est rebelle. Je les prépare à être de bon soldat d’être à la hauteur et être les meilleurs, ce n’est pas en foutant rien qu’ils arriveront à remplir leur mission dans le futur .Sens les militaires jeunes hommes, la situation sera beaucoup plus pire. Vous croyez que je fais quoi là. Que je me tourne les pouces, non, je travaille 24h sur 24 h, je consacre mon temps pour la protection des personnes et de nos territoires. Vous n’êtes même pas au courant de la moitié des choses que j’ai pu faire, du nombre de fois que j’ai risqué ma vie  donc ait un minimum de savoir-vivre vis-à-vis des personnes qui risquent leur vie ! Elle avait participé à des opérations presque tous depuis qu’elle était dans l’armée, certes ça fessait un petit moment qu’elle en avait pas eu …

-Certes je suis lieutenant mais ce n’est pas moi qui décide des interventions des missions ou autres donc si vous voulez vous plaindre aller directement le dire au plus haut grader.

Elle avança un peu plus près du jeune homme et lui dit à voix basse :

-Mais ça m’étonnerait qui vous écoute, vous croyez que d'autres n'y ont pas pensé avant ? Vous n’êtes pas le premier !

Le lieutenant Erlina avait tenté dans le passé de parler, de proposer des solutions des interventions mais on ne la jamais vraiment écoutait, le seul moyen c’était de se taire, de respecter les ordres, avant de monter en grade, seuls les hauts placés avaient de l’influence et pouvaient changer les choses, il fallait être patient c’est bien un truc que l’armée l’avait appris. Le jeune n’avait pas tort sur certain point mais il ne fallait pas que la population se monte contre l’armée sinon les rebelles profiteraient de ce moment de faiblesse pour attaquer !

Messages : 22
Date d'inscription : 04/03/2014
avatar
Erlina Macdunlaith

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Ven 11 Avr - 7:26

Vraiment furax la demoiselle ! Je la regardais me cracher ses mots au visage. Hé bien, hé bien. J’avais bel et bien touché une zone sensible.

- Olala, désolé. Mon « Hé » n’était pas assez expressif peut-être pour dire bonjour… Vous savez, j’ai rien à dire ni rien à faire de comment vous endurcissez vos hommes. Je vous dis juste les faits.

J’esquissais un simple sourire, sans chercher la bagarre.

- Vous ignorez ce que je sais. Et je sais pas mal de choses. Et j’aimerais bien aller lui dire ma façon de penser mais j’ai pas vraiment accès à cette zone-là. Et puis, j’aime pas trop, y a trop de monde et trop de soldat. C’est pas pour moi. Et faut quand même avouer qu’il est pas très engageant votre super chef ! Gros, rabougri, fumeur de … De je sais pas quoi en fait.

Je n’aimais pas le fait qu’elle s’approche de moi. J’avais besoin de ma distance de sécurité, d ma distance d’air à moi pour respirer librement sans me sentir oppresser. Néanmoins, je ne bougeais pas. Je gardais mon maigre sourire.

- Et vous ne pensez pas qu’il y a moyen d’agir sans eux ? tout en restant éthique et dans la légalité, sans rejoindre la rébellion.

J’allais commencer à planter mes graines d’idées. J’ignorais si elles allaient germer, la lieutenant était quand même d’assez mauvaise humeur…

- Vous savez, même si vous n’êtes que lieutenant, vous pouvez aller très haut rapidement non ? Ce n’est pas l’armée qui choisit son chef ? mais bon… en agissant comme vous le faites maintenant, vous n’allez pas beaucoup prendre la sympathie des nouveaux… C’est dommage. Mais bon, on ne peut pas tout faire non plus. Bref, je dois vous ennuyer avec mes idées saugrenues…

J’allais m’en aller. Enfin, c’est en douceur que je m’esquivais. Mais pas assez vite pour la semer, donc si elle désirait continuer cette conversation qui devenait de plus en plus étrange, elle pouvait. Tout comme elle pouvait me suivre.


Messages : 74
Date d'inscription : 09/02/2014

Dossier du personnage
Type de mutation: Oméga
Alignement: Fidèle
Orientation sexuelle: Bi'
avatar
Misha Lyns

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Ven 11 Avr - 16:09

Erlina était vraiment sur les nerfs et très héritable. Son manque de sommeil avait une forte influence sur son caractère ou son attitude. Le jeune ne l’aidait pas du tout, mais ses paroles avaient un double effet sur elle. Ça l’aida à se rendre compte de son attitude de ce matin qui ne lui ressembler pas du tout. C’était extrêmement  rare qu’elle soit strictement exigeante et aussi dure.

Ses parents lui avaient toujours dit que pour être une bonne équipe, une bonne unité,  il fallait avoir la confiance des soldats,  leur sympathie et leur montrer aussi qu’on avait confiance en eux. Son grand-père lui disait souvent  « si tu veux qu’on te respecte, respecte-les d’abord.  Le respect c’est dans les  deux sens. »

L’armée l’avait peu être un peu trop endurcie. On ne l’avait pas éduqué comme ça. Erlina reprit un peu ses esprits et essaya de contrôler ses nerfs du mieux qu’elle pouvait. Elle c’était un peu défouler sur le jeune homme et lui n’avait pas fait grand-chose. Serte  il l’avait un peu titillé et elle était partie au quart de tour. Elle fit un pas en arrière, elle s’était un peu trop approchée du jeune homme.

Lorsqu’il  caractérisa le chef de l’armée elle ne put  s’empêcher de sourire, il n’avait pas du tout tort sur ce point là. Elle sentit qu’il allait partir, elle ne réfléchit pas vraiment et dit d’une voix calme et un peu plus douce :

- Attendez … je ne vous connais pas et vous non plus, entre nous je ne suis pas comme ça d’habitude. On ne va pas dire que je ne suis pas dans mon état normal, la fatigue pèse beaucoup et il y a les petites gouttes qu’il l fond déborder le vase  pour pas grand-chose. Je sais je n ai pas été très sympa ce matin avec les nouveaux… et je m’en rends bien compte,  d’habitude je les traite avec beaucoup plus de respect et de compréhension. Je compte bien monter en grade pour que ça bouge un peu plus … et puis je ne sais même pas pourquoi je vous parle de tout ça je ne vous connais même pas et vous avez surement du vous faire une image de moi comme une personne sans cœur, ou froide  … enfin.

Sur c’est dernière parole  Erlina avait le visage plus souriant. Erlina était un peu toute retournée, et assez confuse. Mais elle ne voulait pas qu’on pense le contraire de ce qu’elle était. Elle voyait bien que le jeune homme voulait partir, et elle ne le retenait pas, il était libre de faire ce qu’il voulait.

Messages : 22
Date d'inscription : 04/03/2014
avatar
Erlina Macdunlaith

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Sam 12 Avr - 19:37

Une bonne journée commençait. De bonne humeur, Exigence s'était levé avec le soleil. Il faisait bon ce jour, là, du moins, suffisamment pour que le jeune rebelle ne mette pas un autre couche sur son dos que son gilet habituel. Il s'étira, inspira un grand coup et sauta au sol. Quelques passants le regardaient, surpris de voir un jeune venir de nul part maintenant en face d'eux. Il ne semblait pas y avoir grand monde à cette heure là, et Exigence comptait bien en profiter pour se balader pénard.
Parcourant les rues avec son visage souriant, il contempla le ciel un petit moment. Tout semblait paisible, comparé aux quelques jours auparavant.

Une bombe qui avait explosé et détruit une bonne partie de la place centrale. Et l'armée qui n'avait rien fait. cela n'étonnait guère le blond. L'armée tuait les gens sans raison mais ne les sauvait pas quand il y en avait une. L'adolescent était bien content de ne pas l'avoir rejoint. Il n'aurait plus jamais osé se regarder dans un miroir sinon.
Exi' se souvint en même temps du type qu'il avait rencontré. Un costaud qui n'avait pas aidé non plus une jeune femme. Bon, celle-ci avait pu se débrouiller toute seul, il était vrai... Avant que le Delta ne lui tire dessus pour qu'elle cesse ses cris. Raaah, mais c'était juste insupportable d'entendre cette voix aiguë les supplier de l'aider. C'était une adulte, elle avait bien pu faire ce qu'elle avait a faire seule.

Midi. L'heure de manger mais aussi l'heure de la foule. Le blond remonta sur un toit, un petit quelque chose en main qu'il mangea sans attendre. une fois finit, il ferma les yeux et réfléchit. Il ne faisait pas partie des "rebelles" en fin de compte. Enfin, d'un certain point de vue... Exigence ne se battait pas comme certain. Il ne participait pas à ces réunions de stratégie pour la prochaine attaque, pas non plus à ces mini-guerre dans les rues. Non, le jeune garçon regardait juste. Et en ce moment même aussi, il regardait.

Il s'était déplacer sur son toit de quelques degrés d'angle pour faire face à une discussion entre une femme et un autre jeune homme. Il sourit en voyant le ton différents employé par les deux personnages. Il cru même comprendre que la femme faisait partie de l'armée. Pas étonnant vu le caractère de cochon qu'elle semblait avoir. Il ne pu s'empêcher de glousser, le sujet de discussion prenait décidément de drôles de tournures...

"Bien le bonjour ! La discussion semble intéressante par ici !"

Un sourire, tout ce qu'il y a de naturel. Un faux sourire. Mais bien sûr, seul Exigence savait qu'il n'était pas sincère et qu'il ne le sera jamais. Du moins, pas pour un membre de l'armée.

Messages : 40
Date d'inscription : 21/02/2014
avatar
Exigence Z. Koseüneis

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Dim 27 Avr - 7:13

Elle avait raison quand elle parlait. Oui, elle paraissait froide. Je me retournais pour la regarder et esquissais un sourire. Au moins elle s’en rendait compte. C’était déjà pas mal !

Alors que je voulais partir, une autre voix retentit. Celle d’un jeune homme. Je fis une moue en l’apercevant. Non mais… Il venait des toits ? Particulier comme mode de déplacement. Parfois, pas très discret non plus pour ceux qui sont dans de hautes tour et qui observent la ville d’en haut. Et puis, c’était dangereux. Mais ça c’était son problème.

Sa phrase me fit sourire. Et bien oui, elle pouvait être intéressante selon différents point de vue. Je suis sûr que même pour d’autres, elle ne l’est absolument pas.

Mais je ne savais pas ce que voulait cette personne. Et rien dans son comportement ne donnait un indice. Je le regardais sans rien dire, m’effaçant un peu mais restant toujours là.

- Tu peux nous dire qui tu es ? Venir des toits ainsi, c’est un peu particulier non ?

Je jetais un regard du côté de l’officier pour voir sa réaction. Pour moi ce type était un rebelle. Je n’en étais pas sûr mais cela pouvait être le cas. Après tout, je ne connaissais pas le visage et les noms de tous ceux qui étaient contre l’armée. Mais si la jeune femme le savait, là, ça pouvait être mal parti. Hors de question de commencer une poursuite dans les rues ou sur les toits après l’heure du repas !


Spoiler:
 

Messages : 74
Date d'inscription : 09/02/2014

Dossier du personnage
Type de mutation: Oméga
Alignement: Fidèle
Orientation sexuelle: Bi'
avatar
Misha Lyns

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Ven 2 Mai - 12:08

Erlina vu arriver quelqu’un du toit, c’était assez bizarre ce mode de déplacement et hors du commun, les gens normaux passer par les rues les routes, les toits, c’était plus pour … comme dire, les délinquants ou autres.Son interlocuteur avait été plus rapide pour lui répondre, elle ne décrocha pas un mot, elle n’avait rien à rajouter.

Elle préféra l’observer, il était blond et il la dépassait de quelque centimètre, mais celui-ci était plus jeune qu’elle, ça Erlina en était sûr, son visage était encore enfantin. Un garçon bien curieux même un peu trop, son sourire un peu faux. Enfin peu être était-il sérieux ? mais Erlina n’y croyait pas trop. Elle ne fessait pas confiance à ce jeune inconnu comme un peu tout le monde. Elle se méfie un peu de tout sauf ses frères et sœurs d’arme qui avaient prouvé leur confiance et leur valeur.
Qu’avait-il les gens aujourd’hui ? À poser des questions et à se mêler des choses qui ne les regarder pas ? Certes le chez de l’armée ne foutais rien, mais c’était des militaires comme elle qui fond tout le sale boulot et ne peuvent rien changer car déjà elle n’avait pas un mot à dire pour le moment, enfin elle avait quelque idée en tête pour faire bouger tout ça mais rien de concret.

Déjà qu’elle était facilement irritable, il fallait qu’un autre arrive pour ajouter son grain de sel " ah votre discussion est très intéressante" arghhhh , elle avait envie de lui crier dessus "ça te regarde pas gamin " mais elle ne dit rien, elle se calma intérieurement pour faire baisser sa température, elle sortit même un sourire un peu moqueur en regardant ce nouveau inconnu, il pouvait être interprété de plusieurs façons, mais en réalité ce sourire était ironique .Genre « un curieux de plus » ou "génial !" , de façon ironique bien sûr, car la seule chose qu’elle voulait c’est de la paix !!!

En plus il lui restait pas beaucoup de temps, car il fallait qu’elle rentre pour une séance d‘instruction aux armes pour les nouvelles recrut et comme l'adjudant était une très bonne tireur d’élite,  elle était la mieux placer pour les former !

Messages : 22
Date d'inscription : 04/03/2014
avatar
Erlina Macdunlaith

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre] Mer 7 Mai - 18:04

Aah, une madame de mauvaise humeur et un autre ado plutôt tranquille. Drôle de petit groupe. Mais c'était surtout les pensées de la jeune femme qui amusait le blond. Elle semblait être tellement en pétard que le Delta pouvait lire en elle comme dans un livre. Drôle. La situation était vraiment drôle. Mais son attention se tourna principalement vers le jeune homme qui lui parla. Certes, se déplacer sur les toits n'était pas la meilleure façon de se promener ni celle que l'on verrait tout les jours, néanmoins, c'était devenu presque une habitude. Et puis, qu'y avait-il de mal à ça ? Tant qu'il ne dégradait pas les toits...

Son petit sourire aux lèvres, il resta là, à les regarder. Il n'avait pas envie de descendre mais n'avait pas envie non plus de passer pour un impoli de service. Il descendit donc, à contrecœur et vint se pour près d'eux, mains dans les poches. Il garda tout de même une distance raisonnable, après tout, c'est un agent de l'armée et un citoyen qui semblait être de leur côté qui se tenaient devant le plus jeune du trio.

"Hm... Je vous répondrais volontiers, mais il serait fort aimable de votre part de vous présenter avant de demander mon nom, non ?"

Un p'tit impertinent qui n'en perdait jamais une pour faire l'insolent que ce soit avec des inconnus ou avec des connaissances. Eh puis, il n'avait pas tord après tout, si ?
De toute manière, il n'avait rien à perdre ni à gagner, mais pour lui, c'était juste un jeu. Un jeu d'échec. L’armée était les blancs, les rebelles étaient les noirs. Quand au citoyens, ce n'était que de simple obstacle sur le damier ou un pion parmi d'autre s'ils étaient de tel ou tel côté.

Pourtant, il préférait ne pas dévoilé son nom avant de connaître ceux des deux pions blancs. Prudence est mère de sûreté et savoir qu'un lieutenant se tenait juste à côté de lui le rendait plus prudent que jamais.

Messages : 40
Date d'inscription : 21/02/2014
avatar
Exigence Z. Koseüneis

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre]


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

La mauvaise humeur fait un procès sur rien.[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» De fort mauvaise humeur
» Mauvaise matinée [Taylor D.]
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Qui ne tente rien n'a rien! [Libre]
» mauvaise humeur au rendez-vous ㄨ Juliet & Xander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EdenProject :: Grand-Place-