«Bienvenue dans ce monde où tout a changé»
N'oubliez pas de réclamer vos points ! Les admins ne peuvent pas le faire à votre place ;D
Ce système vous avantage alors profitez en !

Partagez| .

Diane Leskov. (End)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Diane Leskov. (End) Sam 5 Avr - 20:36

Leskov Diane
FEAT Lightning & Final Fantasy.




Informations

Nom : Leskov.
Prénom : Diane.
Age : Vingt-sept ans.
Nationalité : Russe.
Orientation : (/S'abstient de faire la blague/) Hétérosexuelle.
Groupe : Omicron.
Alignement : Armée - Soldat.
Evolution


Diane est un Omicron. Elle a été victime il y a quelques années d'un attentat à la bombe. Très proche de l'explosion, elle subis d'importantes lésions. Certain de ses organes avaient été gravement touchés et sa colonne vertébrale également meurtrie lui retira toute mobilité, sans une intervention : lle était condamnée. Alors, on « changea » ce qui avait été « brisé ». On raccorda les fils à cette poupée jusqu'à lors désarticulée, offris une seconde chance à cet être qui n'avait rien demandé, mais qui avait maintenant tout à réclamer : justice, réparation, voire la simple vengeance...

__________________________


Physique


Diane fait environ un mètre soixante-treize, le poids doit être raccord à sa taille je dirais. Selon elle son physique est plutôt banal, il faut dire qu'elle doute sérieusement de son « Sex-appeal » et de sa féminité depuis qu'elle a été « modifiée ». La jeune femme est d'une carrure svelte et athlétique, son emploi implique obligatoirement une bonne forme physique. Son dos et ses bras sont particulièrement musclés, bras d'ailleurs tatoué du cotés droit. Diane a le teint pâle. Non ce n'est pas une forme d'albinisme, mais les rayons du soleil ne lui ont jamais fait plus d'effets que ça.

On notera une teinte de cheveux peu commune, gris-rose. C'est bien évidement une teinture. Diane ne sait pas trop quoi en faire le matin, du coup elle les laisse lâches. Ils descendent facilement jusqu'à ses omoplates. En revanche son visage, ovale, possède des traits plutôt quelconques, quoi que doux et agréables. Elle est très typée slave, les pommettes hautes et sobrement prononcées, des lèvres fines et naturellement rosées, un nez droit. Si il faut mettre un élément parmi ses « atouts charmes » ce serait son regard. D'un bleu océan, on s'y perd aisément. La moindre émotion y transparaît également et ce n'est pas toujours à son avantage apparemment. À son goût, on la cerne un peu trop facilement.

Sa tenue vestimentaire se veut classique et confortable. Elle assume difficilement son nouveau corps. Diane en montrera donc le moins possible, même si elle fera un effort de présentation. Il y a des couleurs qu'elle préfère et d'autres qu'elle évite, le plus souvent se seront des teintes assez « passe-partout » ou sombres. Le maquillage : Jamais au travail. Le reste du temps : quand elle y pense, mais là encore rien de voyant
.
Mental


Son entourage dit qu'elle a du caractère, Diane trouve qu'elle en a un mauvais. Elle est dure et sévère, aussi bien envers les autres qu'envers elle-même. Elle n'est jamais satisfaite et trouve toujours à redire sur ce qu'elle fait, reste d'une éducation très stricte, militaire. Diane ne pratique pas la langue de bois, après on aime ou on n'aime pas. Elle n'est pas rancunière, reçoit les critiques comme elles viennent, les accepte et passe à autre chose après.

Sa confiance se gagne difficilement, mais ça reste une personne fidèle et qui répondra toujours présent. Diane est assez introvertie, c'est une oreille attentive et une bonne épaule sur laquelle pleurer, mais elle a de son côté beaucoup de mal à se confier. Si on insiste, elle a même tendance à se braquer. La patience est une vertu et, avec elle, il faudra l'appliquer. Elle n'est pas non plus très démonstrative, si Diane apprécie, voire aime profondément quelqu'un, elle ne le montrera pas toujours aussi naturellement que la plupart. Là encore tout dépendra de son état général.

Esprit ouvert, mais versatile et d'une nature auto-destructrice. Elle a frôlée de si près la mort qu'elle se demande en fait si elle est vraiment en vie, si bien qu'elle se pousse jusqu'à ses extrêmes limites et prend des risques, tant que cela n'implique pas d'autres vies. Diane est victime d'insomnie, si ce n'est de terribles cauchemars lorsqu'elle Dame Morphée s'occupe enfin de notre amie. Diane est une sportive, elle déteste l'inactivité et profite de ce corps douloureusement regagné. Elle fume beaucoup trop selon elle et est une accro au café. En revanche elle ne boit pas d'alcool, ça ne lui a jamais réussi, même une simple odeur la rebute tout de suite.

Biographie



C'était bien lui, aucun doute possible, Diane pouvait reconnaître son frère entre mille. Elle vint instinctivement à sa rencontre et le pris dans ses bras. Adam, car tel était son nom, se figea. La surprise était de taille, mais un profond malaise s'insinua en lui au lieu de ladite de joie des retrouvailles. Diane le remarque, comment faire autrement en croisant un tel regard. Elle s'écarte, est-ce cet élan d'affection qui la mis à mal ? Après des années de séparations, n'était-ce pas un peu normal ? Diane est un peu perdue, voire même déçue, elle s'attendait à « un peu plus ».  

« Que fais-tu ici ? » Dit-il, le regard fuyant et nerveux semble-t-il.

« La même chose que toi j'imagine. J'attends mon train. » Soupire-t-elle dans un sourire. Des questions vagabondèrent un instant dans son esprit, mais elle les chassa très vite. Elle ne voulait pas se prendre la tête, pas maintenant, pas ici. « Ça fait si longtemps... »

« Trop longtemps, oui. Tu as grandi. » Adam esquissa enfin un sourire, apparemment nostalgique. Il faut dire que Diane n'était encore qu'un petit bout de femme à son départ.. ou plutôt lorsqu'on le chassa.

Elle se souvient encore de ce matin là. Son père, militaire de carrière, était encore en pleine altercation avec son frère. Depuis des années ces deux hommes se détestent, se rejettent et crachent l'un envers l'autre des mots toujours plus amplis de haine. « Adam le bâtard », c'est ainsi qu'il l'appelait. Propos très archaïques, au passage. Il était le fruit d'une relation extra-conjugale et même si Alexei, le père, l'accepta. Il affirma plus d'une fois qu'il regrettait finalement son choix. Vous voyez dans quel genre de climat à évoluée Diane. La petite dernière, issue d'un second mariage et comptant les points. La situation ne s'envenima que lorsque Adam eu sa propre vision de son pays et du gouvernement, diamétralement opposé à celui d'Alexei, évidement. Adam insultant son père en le traitant de « Bon toutou de l’État ». L'homme qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, et j'en passe. De cette goutte d'eau supplémentaire, le vase déborda et Alexei le renia, le foutu à la rue comme un chien.

Elle se revoit à la gare, groggy de froid après s'être acharnée à poursuivre Adam. Diane ne veut pas qu'il parte, pas sans elle en tout cas. Oui, on est très con à cet âge-là. Comme si c'était agréable d'être chassé de chez sois, d'être officiellement considéré comme un paria et d'être livré à sois-même à un si jeune âge. Adam rit et s’accroupit. Il donne sa veste à Diane et lui explique tant bien que mal qu'elle ne peut pas le suivre, pas cette fois. « Je reviendrais » promet-il à la petite. « Le moment venu, je reviendrais ici. » Diane chouine, mais n'a pas son mot à dire. Elle marmonne : « Et mes cheveux ? Tu m'avais promis. » Adam lui souris et affirma qu'elle s'en sortira très bien sans lui. « Toujours cette idée de cheveux roses hein ? Tu sais quoi ? Fais le comme une grande et tu me montreras un de ces quatre le résultat. Ça marche ? » La petite hoche la tête tandis que le train arrive à quai. Elle le sert une dernière fois, Adam prend son sac et entre dans le train. Elle ne le reverra plus pendant huit ans après ça.

« Tu as bien changé, toit aussi. Je me souviens d'un frère un peu plus « nounours » que ça. » Dit-elle doucement. « Ou était-tu pendant tout ce temps ? » S’interroge-t-elle finalement.

« Tu as tenu ta parole apparemment. » Dit-il doucement, changeant de sujet en un instant. Étrange, pourquoi évitait-il volontairement ce sujet ? Est-ce que cela avait été si pénible ? Pourquoi son frère était fermé avec elle ? Elle soupire puis, lui sourit.

« Que veux-tu, je dois être un peu trop sentimentaliste. Le rose ce n'est pas si mal, une fois qu'on s'y habitue du moins. » Dixit celle qui avait envie de rose à ses dix ans, envie passée depuis bien longtemps, et qui s'était coltinée cette teinte jusqu'à ses dix huit. « Mais tu as quand même esquivé ma question. Pourquoi ? C'était si horrible que ça ?... » S'ose-t-elle à nouveau en plongeant son regard dans celui du frangin. Un regard plus sombre, froid. C'est vrai qu'enfant on phantasme, on voit tout en grand, tout en beau et j'en passe. En revanche, elle se refusait de croire que ses souvenirs avaient été si faussés que ça. Non, Adam n'était pas comme ça, il avait changé, beaucoup changé même aux yeux de la jeune femme.

« Non... » Souffle-t-il doucement. « En fait. J'ai eu des réponses à mes questions. On m'a révélé la voie. » Un frisson parcourue Diane. Adam avait changé de regard, on aurait dit un fou.

« Qu'est-ce que tu _ »  Une petite sonnerie retenti, Diame sursaute. L'homme se redresse doucement et coupe l'origine du son, sa montre.

« Il faut que j'y ailles. » Ajoute-t-il d'une voix un peu plus tremblante. Il se tourna vers sa sœur, souriant. « Et toi aussi, il faut que tu partes. » L'homme se détourna, mais Diane se lève, attrape son poignet et le retient.

« Attends ! Qu'est ce qu'il te prend tout d'un coup ?! » Lui hurle-t-elle, effrayée. Qu'est-ce qui clochait ? Qu'est-ce qu'elle avait manqué ?

Adam soupira, il se tourna vers Diane et la sera dans ses bras. Sa tête s'engouffra au creux de son épaule et il lui murmura alors quelques mots. Le temps se figea et Diane resta plantée. Condamnée à entendre les propos illuminés de l'être autrefois aimé et respecté. « Qu'est-ce qu'ils t'ont fait... ? » Gémit-elle, mais son frère était déjà parti, parti faire sa guerre.. Notre amie sursaute, sort enfin de sa léthargie. Elle hurle le prénom d'Adam, les occupants de la gare la regardent et ne comprennent évidement pas ce qu'il se passe. La jeune femme est paniquée, cherche frénétiquement Adam, le traque comme à ses dix an. Elle ne veut pas qu'il parte... Pourquoi veut-il faire ça ? Comment peut-il seulement faire ça ?

Diane active la première alarme à incendie qui lui passe sous la main. Les occupants de la gare paniquent, mais se dirigent au moins vers la sortie. Et à quelques mètres de là, le voici. Adam est au centre de la gare, il relève la tête vers la grande horloge et sourit. Il semble si soulagé, si apaisé... Diane l'appelle et tente de le rejoindre, mais les vigiles l'interpellent. Elle se débat en vin. Ils veulent seulement la mettre à l’abri de cet incendie factice, ils ignorent tout de ce qu'il se passe vraiment ici. Tous ignorent ce qu'il va suivre... Son frère se tourne vers elle, les yeux écarquillés. Il lui avait pourtant dit. Son sourire s’effaça, prenant bien trop tard conscience de son acte. Il survient alors ce grand flash...


****


Une sonnerie retenti. Diane se réveille en sursaut, se relève d'un bon alors hors d'haleine. Ce n'était qu'un rêve... Entremêlas de souvenirs auquel elle s'accrochait. Elle soupire et chercha la source de cette fichue sonnerie. Son téléphone, classique. Diane émet un grognement et décroche ensuite.

« Leskov, j'écoute. » Murmure-t-elle d'une voix agacée et encore ensommeillée.

« Je venais aux nouvelles Diane, vous n'êtes pas venu à la dernière visite médicale. »

« J'avais à faire. Je viendrais à la prochaine. »

« Comme à la dernière. » Souffla le médecin, connaissant trop bien cette tête de mule au final. «Tu veux bien faire un petit effort ? »

Diane n'était pas franchement emballée, mais apparemment elle pouvait pas y échapper. Elle poussa à nouveau un profond soupir, elle ne pouvait pas être un peu tranquille ? « J'ai compris. » Dit-elle doucement, empêchant son médecin de refaire son éternel monologue et listing d'arguments. « Dans deux heures, ça te va ? »

« Bien !  Tu vois quand tu veux ! » S'exclame-t-il au bout du fil, forçant notre amie à mettre son téléphone le plus loin possible. Elle le laissa « savourer sa victoire », cala le téléphone au creux de son épaule et récupéra des affaires dans son placard. Tu parles d'un médecin... On dirait plus une castra reconvertie en Baby-sitter...

« Au fait, tu ne m'avais pas dit pour ton père. »

« J'ignorais que tu faisais de la psycho'. » Grogne-t-elle, il fourrait toujours son nez partout, ça l’exaspérait. À moins que ça mère ai fait des siennes. Peu importe, ça en revenait au même.

« Rah arrêtes, là je te parle en tant qu'ami. Tu comptes t'y rendre ?»

« Ou ça ? »

« À sa tombe, abrutie ! »

« Non. »

«Pardon?! »

« Tu m'as très bien entendu. Il est mort, point. »

« C'est beau la famille avec toi... »

« Je sais. Bon je te laisse. » Elle raccroche avant même que son médecin y va de ses petits commentaires. Quelle plaie quand il s'y mettait celui-là. Pourquoi tout le monde s’enquérait ainsi de son état. Ce n'était plus une enfant, ni une martyre pour autant qu'elle le sache.

Faire le constat des pertes était un peu tard. Si elle n'avait rien à l'époque contre les Rebelles, elle avait maintenant toutes les raisons possibles et inimaginables pour les réduire en pièces. Du plus petit groupe au plus extrémiste, comme celui qui endoctrina son frère et le poussa à commettre une tel crime.





De l'autre coté de l'écran


Pseudo : Aucun en particulier.
Age : Vingt et un ans.
Comment avez-vous trouvé le forum ? Toujours été tentée par le RP, alors je me suis lancée.
Qu'en pensez-vous ? Engageant. Il m'a donné envie de venir en tout cas.
Autres remarques ? Complètement débutante en rôle-play. Donc ouverte à tous vos conseils, notamment sur cette fiche qui est ma première.
Présence Je me trouve toujours un petit moment pour me connecter. Je dirais donc entre 5/7 et 7/7.



Dernière édition par Diane Leskov le Lun 7 Avr - 10:26, édité 6 fois

Messages : 3
Date d'inscription : 05/04/2014
avatar
Diane Leskov

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diane Leskov. (End) Dim 6 Avr - 16:18

Bienvenue Diane ! (enfin un Omicron *^*)
J'espère que tu te plaira sur le fofo et dans le monde du rp ♥
Bon courage pour la fin de ta fiche !

Messages : 40
Date d'inscription : 21/02/2014
avatar
Exigence Z. Koseüneis

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diane Leskov. (End) Dim 6 Avr - 18:37

Bienvenue parmi nous ! J'espère que tu te plairas sur le forum en tout cas.
N'hésite pas si tu as la moindre question.

Messages : 69
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 22

Dossier du personnage
Type de mutation: Insensibilité à la Douleur
Alignement: Rebelle
Orientation sexuelle: Homosexuel
avatar
Siegfried H. Edelstein

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diane Leskov. (End) Lun 7 Avr - 8:38

Bonjour et merci de l'accueil !
J'ai eu des petits soucis de connexion, mais je m'occupe actuellement de l'histoire et ça avance plutôt bien. Ma fiche sera peut-être terminée d'ici cet après-midi, si tout se passe bien.

Édit : Fiche terminée.

Messages : 3
Date d'inscription : 05/04/2014
avatar
Diane Leskov

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diane Leskov. (End) Lun 7 Avr - 15:21

A mon tour de dire bienvenue ! ♥
J'aime bien ton style d'écriture léger, il est facile et agréable à lire ^^
Y'a quelque petites fautes d'orthographe mais rien de grave. (le jour où vous voyez une fautes d'orthographe tuer un homme, dites le moi ! )

Donc voilà ♥

Ps: Si tu veux mettre des images dans ta présentation, fait signe à un membre du staff =P


Félicitation ! Vous êtes validés !


Vous faites désormais partie du groupe Vous pouvez maintenant faire recensez votre avatar ici, demandez un rang personnalisé , faire votre fiche de relations par là-bas, reportez tout vos rp futur et à venir par ici, demandez votre chez-vous dans cet endroit et surtout, vous lancez dans l'écriture ! Bon jeu et bon amusement parmi nous ! ♥

Messages : 74
Date d'inscription : 09/02/2014

Dossier du personnage
Type de mutation: Oméga
Alignement: Fidèle
Orientation sexuelle: Bi'
avatar
Misha Lyns

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diane Leskov. (End)


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Diane Leskov. (End)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» Exploits de Diane Richter
» L'ACNE
» Les Salons
» diane Xboxer (evreux 27)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EdenProject :: Paperasse :: Présentations :: Présentations Validées-