«Bienvenue dans ce monde où tout a changé»
N'oubliez pas de réclamer vos points ! Les admins ne peuvent pas le faire à votre place ;D
Ce système vous avantage alors profitez en !

Partagez| .

Lilith Sthers (finit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Lilith Sthers (finit) Jeu 6 Mar - 20:37

Lilith Sthers
Yagokoro Eirin (Touhou)




Informations

Nom : Sthers
Prénom :Lilith
Age : 27
Nationalité : Anglaise
Orientation : Hétéro
Groupe : Theta
Alignement : Rebelle
Evolution

Facteur regeneration/guérison, Lilith peut être en contact avec un microbe contagieux ou n’importe quelle autre maladie sans le développer, son organisme détruit tout ce qui veut lui nuire. Ses blessures qu’elles soient plus où oins grave se régénèrent automatiquement, (le temps de régénération varie en fonction de la gravité de la blessure).  

__________________________


Physique

> Taille : 1m72. D’une taille plutôt normal, il n’y a pas grand-chose à dire la dessus. Mais très souvent sa taille est faussée par les talons aiguille qu’elle porte régulièrement, il est d’ailleurs très rare de la voir sans talons, il n’y a que lorsqu’elle fait son jogging et quand elle est tranquille chez elle qu’elle porte des chaussures plates.
Poids : 61 kg, comme tout autre fille elle considère qu’elle a 10 kilos de trop, même si son poids est tout à fait respectable. Quelques formes ne font pas de mal, d’ailleurs (expériences faites) les filles bien en chaire plaisent d’avantage aux garçons. Ses kilos « en trop » viennent surtout de sa poitrine assez respectable et ses poignées d’amour. Elle se plaint souvent de « ses fesses trop grosses » mais c’est uniquement pour entendre dire le contraire (même si, quand elle est seule devant un miroir elle continue à s’en plaindre)
Ses cheveux : Brune d’origine, mais elle décolore ses cheveux afin de les rendre argentés. Elle refusait d’avoir la même couleur de cheveux de sa mère dû à son aversion pour elle. Cette couleur lui permet aussi de se démarquer, et faire retourner les regards sur elle, se foutant complètement qu’il s’agisse de regards admiratifs ou choqués, le simple plaisir de savoir qu’on la regarde lui plait bien assez ainsi.
Ses yeux : Bleu, c’est sa fierté, voilà enfin une chose qu’elle tient de son père. Elle en prend grand soins et les met en valeur par du maquillage, qu’elle n’oublie pas de se mettre tous les jours. Pour elle la séduction passe avant tout par les yeux, un regard sulfureux qu’elle manie à la perfection quand il le faut.
Autres : Deux piercing : un à la langue et un autre ailleurs ainsi qu’un tatouage sur le haut de sa fesse droite représentant une rose rouge sang.
Mental

Lilith est d’un naturel très protecteur, très maternelle aussi, elle ne peut pas s’empêcher de prendre soins des gens, elle s’attache aussi très facilement aux gens, même elle peut parfois se montrer assez venimeuse. Si la première impression est mauvaise il y a de grandes chances qu’elle reste mauvais e jusqu’au bout. Il vaut mieux pour vous qu’elle vous voit d’un bon œil à la première rencontre. Il vaut mieux ne pas se le mettre à dos. Ce n’est pas qu’elle passe son temps à chercher misère aux gens qu’elle n’aime pas mais, ce n’est un passe-temps des plus désagréables pour elle. Se moquer, faire ce qu’il faut pour énerver les gens qu’elle n’aime pas, c’est presque son petit plaisir. Mais il faut avouer que quelqu’un qu’elle déteste à ce point-là il n’y en a pas des centaines.
Elle supporte aussi très peu le manque de culture, le manque de logique et de réflexion. De plus  si elle a raison elle considèrera qu’elle a raison jusqu’au bout, surtout ne pas la  contredire ! Même si elle se trompe  qu’elle s’en rend compte elle n’admettra  jamais son erreur.
Mais Lilith n’a pas que des défauts et ne fait pas que se plaindre, elle sait prendre soins des autres comme dit plus haut. Elle aussi une profonde passion pour le shopping  et les sous-vêtements en dentelle. Même avec ces temps difficiles ses vêtements restent en sureté, hors de question de les vendre ou de les recycler. Une bonne apparence en toute circonstance ! On ne sait jamais qui on pourrait rencontrer en chemin.
Pas moins croqueuse d’homme que cœur tendre. Lilith tombe souvent sous le charme des hommes, elle sait jouer de ses atouts mais dans les faits elle n’est pas si active que ça, la séduction est un jeu mais elle évite de coucher avec n’importe qui même si les relations sérieuses se font rares. Elle est trop difficile quand il s’agit d’entretenir une relation amoureuse, les coups d’un soir sont moins contraignants pour sa vie privée.  

Biographie

Cher journal… Je n’ai jamais écrit  dans tes pages, je commence aujourd’hui parce que j’ai appris une mauvaise nouvelle. Tu es resté vierge jusqu’à aujourd’hui parce que je ne te trouvais pas d’utilité. Ma vie était calme et pleine de bonheur mais rien de bien intéressant à raconter. Ces 13 dernières années ont été merveilleuses ! Mais aujourd’hui tout est différent. Papa est allé voir le médecin pour des maux de tête récurrents, il s’attendait à rentrer avec une ordonnance pour un simple médicament… Il en est sorti avec un rendez-vous chez un oncologue…. J’espère que ça n’est qu’une fausse alerte…

Cher journal… Papa vient de rentrer de son rendez-vous…. Désolée je  mouille tes pages mais… J’ai du mal à contenir mes larmes. Je n’ai pas voulu pleurer devant lui. Je me suis retenue toute la journée. Maintenant je n’en peux plus. Ils ont détecté une tumeur  dans la tête de Papa. C’est inopérable … Ils disent que la tumeur est trop proche d’une partie importante du cerveau. Qu’il  ya  80% de risques qu’ils deviennent  un légume après l’opération. Papa a refusé de devenir un poids pour sa famille. Les médecins nous on prévenus qu’au fil du temps il va commencer  à avoir des pertes de mémoire, et petit à petit il va perdre toute cohérence… Qu’il faut nous préparer… Je vais profiter de mon Papa le plus possible ! Si seulement il y avait un miracle… Quelque chose pour le sauver…. Mais les médecins lui donnent 6 mois… 6 Mois c’est presque rien ! C’est une demi année !

Cher journal, ce matin en me levant j’ai trouvé mon père qui tournait en rond autour de la table du salon, il portait toujours ses vêtement d’hier… Quand il m’a vue il m’a demandé pourquoi je n’étais pas encore au lit… Il ne m’a presque pas cru quand je lui ai dit qu’on était le matin…J’enveux à maman de ne pas avoir remarqué qu’il n’est pas venu la rejoindre cette nuit. Pourquoi elle ne s’est pas posé de question ? Pourquoi elle n’est pas venue le chercher… Pourquoi c’est moi qui ai dû me rendre compte la première que ses pertes de mémoire avaient commencée ?…

Cher journal… L’état de papa s’est vraiment dégradé… Il est de plus en plus maigre, il oublie de plus en plus de choses. Il lui arrive parfois de répéter la même phrase en boucle… Les médecins veulent le faire rentrer à l’hôpital. Maman est en train de préparer son sac, elle dit qu’il risque d’y rester longtemps… Je vais passer la première nuit avec lui mais ensuite je devrai retourner à l’école.
Cher Journal… Je suis désolée je t’ai délaissé ces derniers temps… Mais… Papa allait de plus en plus mal, je n’ai pas eu beaucoup de temps à te consacrer, mais je n’avais surtout pas envie de revivre mes journées en tout réécrivant dans tes pages. Dès que je rentrais de l’école je filais à l’hôpital pour rester avec Papa, les week-end je dormais avec lui. Il se réveillait souvent en sursaut,  mais dès qu’il regardait autour de lui il se calmait et se rallongeait. Puis un jour il était très agité il s’est réveillé d’un coup et s’est redressé, il avait l’air très agité. Il m’a regardé et il m’é dit « qui êtes vous ? » … Il n’a rien voulu entendre quand je lui ai dit qui j’étais, le me disais « non ! Ma fille est encore un bébé ! Ne vous moquez pas de moi ! Vous faites partie de l’ennemi ? » Son esprit semblait être retourné en arrière… Il se croyait toujours en pleine guerre… Il ne me reconnaissait pas mais ai moins j’existais toujours pour lui. Jusqu’au jour où il m’a dit « non ! Je n’ai pas de fille ! » c’était la phrase la plus horrible que je pouvais entendre sortir de sa bouche. Moi je n’étais plus rien pour lui. Mais pire que ça… Il était terriblement faible. Il était tellement maigre… Il était comme mort, avec juste un dernier souffle de vie. C’était de plus en plus difficile pour moi de vivre ça. Ma mère a fini par m’interdire d’aller le voir. Je sais qu’elle a fait ça pour moi, pour que le souvenir de mon père ne soit pas plus entaché qu’il ne l’est déjà. Mais je ne peux pas m’empêcher de la détester pour ça… À cause d’elle je n’ai pas pu lui dire au revoir… Mon père est mort… On l’a enterré hier…

Cher Journal… Voilà maintenant deux mois que papa  est mort… Ma mère a ramené un homme à la maison… C’était le médecin qui s’occupait de papa… Je n’arrive pas à croire qu’elle ait pu faire ça ! Papa était mourant et elle,  elle fricotait avec le médecin ! Plus jamais je ne lui adresserai la parole. Je ne veux plus jamais la voir ! Hors de question de détruire MON avenir en fuguant pour la faire chier. Je me suis renseignée, il y a un pensionnat de l’autre côté du pays, je vais m’y inscrire. Je vais me lancer dans des études médicales.

Cher Journal… Aujourd’hui, des gens sont passés en classe. Ils cherchent des gens pour une certaine expérience. J’ai besoin d’argent en ce moment, mes études sont presque finies et il faut que je me trouve quelque chose à faire rapidement si je ne veux pas rentrer chez ma mère. Ils promettaient une prime, donc je me suis inscrite. Dès que j’aurai mon diplôme à la fin de l’année j’irai là-bas.

Cher Journal, mon diplôme en main, réussi avec une grande distinction, officiellement infirmière sans emploie, je me suis rendue dans cet établissement qui me promettait tant de choses. Il semblerait que mon diplôme soit une avantage ça a l’air de les intéresser. Ils m’ont inscrit dans un groupe qui s’appelle les thêtas. Apparemment ils font des expériences, qui ont l’air de bien réussir d’après ce qu’ils disent. Les thêtas seraient les gens à qui on introduit un facteur d’auto guérison. Ils ont un avenir tout tracé pour moi. Avec ce gêne en moi je vais pouvoir m’occuper des grands blessé mais surtout des malades très contagieux sans risquer de me contaminer. Je pourrais aussi… Me retrouver sur le front pour soigner les blessés sur le champ de bataille sans risquer grand-chose. Les choses sont tendues pour le moment et tout ça pue la guerre… J’espère ne pas avoir à en arriver là. Mais si la guerre éclate je ferai ce que je peux, mon père l’a fait il y a 20 ans, je veux le faire aussi, qu’il soit fière de moi.

Cher Journal, l’expérience s’est bien passée. Il a fallu le temps que mon corps accepte cette nouvelle gêne mais les scientifiques m’ont assuré que c’était sans risque. Ça a été douloureux mais aujourd’hui tout vas bien. Je viens de quitter mon lit d’hôpital et je commence tout doucement à me faire à la vie ici. D’ailleurs ils m’ont déjà offert un travail, pas encore chez les grands malades puisque je suis nouvelle. Le temps que je fasse mes preuves je vais devoir prendre soins d’un jeune garçon qui a besoin de soins constants. Je commence dans une semaine.

Cher Journal, quand on m’a parlé de m’occuper d’un garçon en mauvaise santé, je ne m’attendais pas du tout à ça… Je pensais à une enfant malade… Apparemment leurs expériences ne sont pas si sécurisées qu’ils le disent. Quand je suis arrivée dans ce service j’ai été surprise de voir toutes ces… Expériences ratées… On m’a confié le petit Masaki, il n’a pas l’air trop mal à première vue, mais apparemment son corps a très mal accepté le gêne qu’on a voulu lui introduire et son sang ne coagule plus… Il se liquéfie constamment. Et s’il se blesse il lui faut des soins d’urgence. Alors je reste avec lui 24/24h.

Cher Journal,  je m’attache de plus en plus à ce petit, et lui aussi je pense. Nous sommes presque inséparables lui et moi. Je suis un peu comme une mère de substitution. D’ailleurs j’ai appris que ce gosse avait encore ces parents mais que depuis que l’expérience a raté ils ne sont plus venus le voir. Je trouve ça honteux de l’a part d’une mère de laisser tomber son fils ainsi ! Je ne peux pas m’empêcher de l’aimer de tout mon cœur, c’est comme s’il était mon propre fils. Plus le temps passe plus je tiens à lui. Comment peut-on abandonner un enfant comme lui, je n’ai jamais vu un gosse aussi adorable que lui. Quand je le vois courir vers moi pour se jeter dans mes bras, c’est impossible de ne pas l’aimer.

Cher Journal… Aujourd’hui… Pour la  deuxième fois de ma vie… J’ai perdu la personne qui comptait le plus pour moi… Masaki… A succombé à la maladie. Son sang a eu raison de lui. La liquéfaction de son sang a commencé à devenir trop forte… Il n’y avait rien à faire… Je n’ai rien pu faire… Son pauvre petit corps n’a pas pu le supporter… Je  suis restée avec lui jusqu’à la fin. Je l’ai accompagné jusque à la dernière seconde. Je l’ai vu s’affaiblir exactement comme mon père à la différence que Masaki se souvenait toujours de tout. Mais lui j’ai pu l’accompagner jusqu’à la fin. Pas une fois je n’ai versé une larme devant lui. J’ai gardé le sourire pour ne pas qu’il soit triste pour ne pas qu’il me voit pleurer et qu’il s’en veuille. Tous les jours je lui ai répété que je l’aimais. Pas une fois je n’ai vu ses parents. Je leur ai pourtant fait parvenir plusieurs messages qui leur faisaient part de l’état de leur fils. Il n’y a que lors que je leur ai fait part de sa mort qu’ils ont pointé le bout de leur nez. Ils sont venus chercher la prime de dédommagement. Ils n’ont même pas voulu voir leur enfant, ils n’ont même pas voulu s’occuper de ses funérailles. Qu’elle mère peut-être capable de ça ? À cause d’eux, j’ai eu beau faire tout ce que je pouvais, personne n’a rien voulu entendre et ils ont envoyé Masaki à l’incinérateur… maintenant je n’ai plus rien de lui…  Même ses affaires personnelles ils ne m’ont pas laissé les garder. Ils ont dit que je devais passer à autre chose, que ma réaction n’était pas professionnelle  et ils m’ont envoyé dans un autre service.

Cher Journal, j’ai décidé de déserter. Je ne peux plus supporter tout ça. Ils disent faire ça dans l’intérêt de tout le monde mais ils se moquent des gens. Ils utilisent leurs  expériences comme des pions. Ils se foutent totalement du côté humains. Nous sommes des armes et c’est tout… J’ai entendu que certaines personnes se rebellent. C’est ce qui m’a décidé, je me suis renseignée pour savoir où aller en sortant et je me suis enfuie. J’ai décoloré mes cheveux pour les rendre presque blancs, pour totalement contraster avec mon brun d’origine ? Je les laisse pousser pour changer par rapport à ma coupe courte. Ce n’est pas encore grand-chose mais c’est déjà ça, j’ai aussi commencé à porter des lunettes, c’est un petit rien mais ça change énormément de choses sur un visage. J’ai rejoint le QG des rebelles, j’ai eu du mal à trouver où il se situait mais maintenant j’y suis. J’ai un logement temporaire, le temps que je trouve autre choses  et pour me rendre utile  je soigne ceux qui en ont besoin.

Cher Journal, voilà j’ai un logement à moi, j’ai aussi un petit cabinet où je m’occupe de ceux qui ont besoin de se faire soigner. D’ailleurs j’ai rencontré un homme, il est très séduisant, plutôt grand pour un asiatique … Il a l’air froid au premier abord mais quand on apprend à le connaitre il est très charmant… Nous avons rendez-vous ce week-end… J’ai hâte d’y être, je suis allée acheter un nouvel ensemble pour l’occasion. Il est tellement beau, cet air sévère lui donne un côté dangereux et tellement séduisant.

Cher Journal… Voilà plus d’une semaine que je n’ai plus de nouvelle de cet homme que j’ai rencontré. Nous sommes sortis ensemble plusieurs fois, nous avons même passé nos nuit ensemble, sur les derniers jours il venait me rejoindre tous les soirs… Puis il a été envoyé en mission et je n’ai plus eu aucune nouvelle de lui depuis… Je ne lui en veut pas… Cela fait peut-être partie de ses ordres… Mais je viens d’apprendre quelque chose… Je ne sais pas ce que je vais faire sans lui… Je suis enceinte… Si il ne revient pas, comment est-ce que je vais m’en sortir ?

Cher Journal, non bébé  est né et je n’ai toujours aucune nouvelle de son père… Cela me fait de la peine mais je n’espère plus son retour… Je ne sais pas où il est je ne sais pas ce qu’il fait, et je ne peux pas me permettre de déprimer alors que je dois m’occuper de mon fils. Je l’ai appelé Masaki… J’ai voulu lui rendre hommage, non pas que j’essaye de le remplacer ou que j’espère que mon fils sera comme lui, non. Mais je n’ai plus rien de lui, je n’ai rien pu garder, je veux au moins lui montrer que je ne l’oublie pas et puis, à travers ce prénom, c’est un peu comme si il vivait encore un petit peu. Mon fils porte également mon nom, celui de mon père, pour la  même raison. Les deux personnes que j’ai le plus aimé dans ma vie continuent à exister dans le nom de mon fils.





De l'autre coté de l'écran


Pseudo : Lilith
Age : 23 ans
Comment avez-vous trouvé le forum ?Par Noa
Qu'en pensez-vous ? J'ai eu un peu du mal avec la situatuion dans le temps du contexte
Autres remarques ? texte
Présence J'ai beaucoup de travail par moment et très peux d'autres moment et c'est assez irrégulier donc je ne peux pas faire de moyenne


Messages : 11
Date d'inscription : 21/02/2014
avatar
Lilith Sthers

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lilith Sthers (finit) Dim 23 Mar - 13:11

Bonjour !
Malgré que tu aies eu quelque souci avec la temporalité (je songe à faire une frise en fait xD), ton histoire est cohérente et je vois que tu as bien compris le côté salaud du gouvernement 8D

Pour moi tout est bon donc :

Félicitation ! Vous êtes validés !


Vous faites désormais partie du groupe Vous pouvez maintenant faire recensez votre avatar ici, demandez un rang personnalisé , faire votre fiche de relations par là-bas, reportez tout vos rp futur et à venir par ici, demandez votre chez-vous dans cet endroit et surtout, vous lancez dans l'écriture ! Bon jeu et bon amusement parmi nous ! ♥

Messages : 69
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 22

Dossier du personnage
Type de mutation: Insensibilité à la Douleur
Alignement: Rebelle
Orientation sexuelle: Homosexuel
avatar
Siegfried H. Edelstein

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Lilith Sthers (finit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» présentation Lilith Chik'ari
» Ensevelissement de Lilith ...
» Galerie de Lilith
» Une chasseuse égarée ?[PV Lilith]
» Des traces du passé, et de la porte des âmes... (pv Lilith)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EdenProject :: Paperasse :: Présentations :: Présentations Validées-